AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alakhar se receuille

Aller en bas 
AuteurMessage
Alakhar Hayaze

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Alakhar se receuille   Dim 22 Oct - 20:18

La fin de journée se faisait sentir, le vent soufflait sur le haut de la coline jonchée de croix au formes indistinctes. Alakhar, au sommet de cette colline, avait le visage rivé sur une pierre tombale. Blanche, de marbre massif, on pouvais y lire un nom et un prenom récement inscrit. La cape de sorcier du jeune homme volait au vents tardifs de cette soirée automnale. Un bien triste coucher de soleil s'ammorçait. La terre marron clair commençait lentement à se recouvrir de tenebre et d'ombre. Comme pour accentuer le caractère sinistre et tragique de la scène, des petits points foncés se formaient sur le sol et sur les vètements d'Alakhar. Une goutte, une autre, encore une autre, et bientot, un pluie fine s'abattit sur le jeune homme. Les cheuveux s'applatissant sur sa tête de jeune adulte, de l'eau ruisselant de ses joues, Alakhar ne bronchait ni à la pluie ni au vent. Il restait la tel une statue de marbre. Soudain un bruit se fit entendre derrière lui. Il ne fit pas attention à ce bruit, sa détresse était bien trop grande pour etre simplement détournée par un bruit. Des cernes de plusieurs nuit sans sommeil se faisait remarquer par leur profondeur. Des strilles d'eau plus importantes que les autres nimbaient son visage d'une finesse presque angélique, ses larmes coulaient de ses yeux rougis par la tristesse de ses pensées. ses sourcils blancs froncées par rendaient à son visage un leger aspect de sauvagerie naturelle.

*Pourquoi la vision de cette tombe me fait cet effet la?..... pourquoi est-ce qu'aprés cette année d'éxil, sa vision est toujours douloureuse..... Pourquoi??...... Pourquoi.....Pourquoi ne puis-je pas l'oubliée.... est-ce sa qu'etre adulte??.. est-ce ça qu'etre humain...... ne puis-je pas m'arracher le coeur plutot que de ressentir cette douleur......ne pourai-je un jours sortir de cette torpeur interne.... l'oubliée.... tout simplement partir loin et ne plus penser à elle... ou dois-je vraimetn quitter ce monde pour ne plus la voir dans mes songes..... ne plus rever d'elle.... ne plsu avoir son image devant mes paupières clause à chaque fois que je les ferme....*

Pendant ce temps, un autre bruit se fit entendre, Alakhar ne se retournit encore pas. Sa cape s'envolat sur une bourasque plus violente que les autres. Son habit blanc faisait désormais tache dans un décord aussi lugubre, tout sur lui reflettait la puretée. Tout sauf ses pensées et son visage d'une tristesse sans borne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie Madila

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Emploi : Auror
Année d'étude : 24 ans
Maison : EX-Poufsouffle
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Dim 22 Oct - 21:22

Se n'était que le début , mais le début de quoi ? d'une air nouvelle ? oui , enfin ce monde était sage , il n'y avait presque plus d'attaque , plus de voldemort , plus de mangemorts , Amélie devait presque se plaindre que c'était trop calme , trop calme pour elle . Elle aimer tellement les combats , le danger de mourir ,c'était tellement existant de revenir chez sois avec des blessures de guerre , c'était pourtant tellement douloureux mais Amélie aimer cela et on ne pourrait jamais le changer .
Des blessures , des cicatrises combien en avait elle ? 20 ? 30 ? plus ou moins ? personne ne l'avait jamais sut , en même temps Amélie n'était pas du style à courir à Ste mangouste dés qu'elle se faisait blesser , non Amélie n'aimer pas se faire soigner c'était simplement bête à manger du foin , elle n'avait confiance en aucun magicomage , c'était chez les moldus ou elle était capable de se laisser mourir .

C'était la fin de journée , il faisait vraiment froid dans le petit cimetière , 1 ans avait passé et Amélie n'avait toujours pas changer , c'était toujours se même endroit , toujours cette même froideur d'esprit , elle aimait vraiment beaucoup le cimetière . C'était là qu'elle avait apprit a se battre , là qu'elle avait faillie y laisser la vie , et se serrait toujours à que son père était enterrait . Sa mère elle ne compter pas ? non jamais de son vivant Amélie parlerais de sa mère en bien , sa mère n'était rien pour elle , elle ne serrait jamais rien , elle n'était pas née d'elle , elle est née que de son père .

La pluie vint s'ajouter à la mêler , voilà , maintenant Amélie était toute mouiller , pauvre fille aurait dit son ex , regardez la , elle ressemblé à une vrai mangemort , Habiller de noir , les yeux en peines et rouge , les cheveux mouiller , regard vide et froid . Mais Amélie n'était pas à plaindre jamais de la vie , même a sa mort elle ne voulait pas que les gens pleurent , elle n'avait rien donner de bon à se monde . Elle poussa un gros soupire , sa avait l'air de l'ennuyer d'être la . Elle monta la grande colline , elle savait le chemin pour rentré chez elle .

La colline n'était pas tellement facile à monté mais Amélie avait l'habitude de faire du sport et donc sa ne lui fit pas de mal . Elle était tout de même bien essoufflée quand elle arriva en haut . Elle s'assit sur une pierre tombale , elle regarda au loin elle ne faisait plus de bruit , on ne l'entendait même plus respirée . Elle était perdue dans ses pensées , ses souvenirs revenait à la surface , c'était tellement beaux tout cela , les gens pouvait se demander pourquoi elle aimait ce lieu , mais seul elle pouvait y répondre .

Shizo Aurion , il lui avait donner du fil à retordre celui là , elle se rappela l'état dans le qu'elle elle était arriver chez son ami Alakhar , c'était tout juste si elle voulait le laisser le toucher , elle n'avait jamais aimer être touchée . Combien de fois elle lui devait la vie ? cela seul lui pouvait le dire , car même Amélie avait oublier . Les arbres étaient secoués par le vent , Amélie était seul , c'était calme , trop calme .

Elle se leva , elle reprit son chemin , c'était de nouveau partie pour une ballade , mais ... non . Passant juste derrière Alakhar elle ne l'avait pas vu . Elle retourna en arrière en voyant que ce qu'elle avait prit pour une Statu avait des vraies couleurs .

Elle posa sa main sur son visage , elle faisait toujours acte de tendresse , et sa tête elle la posa sur une de ses épaule . Elle lui parla d'une voix douce qui était faire pour réconforter .


~* Insolence *~" Qui a-t'il mon petit Ultima ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newcharmed.forumactif.com
Alakhar Hayaze

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Dim 22 Oct - 22:22

Alakhar n'ayant même pas vue Amélie quand elle était arrivée présde lui, ne se rendit pas compte qu'elle était passée a coter de lui. Ce n'est que lorsqu'elle posa sa main sur sa joue humide, et sa tête sur son épaule musclée qu'il remarquat sa présence. Sortant de ses pensée, il reconnu instinctivement le parfum de la jeune fille, dans la demi seconde qui suivit, il se rappelat tout les moments passés avec elle, bon.... mauvais.... durs.... joyeux... tous.... et ce jusqu'a cette fameuse nuit pluvieuse ou Le seigneur des tenebres avait trouver la mort; cette fameuse nuit ou il la vit pour la dernière fois; cette fameuse nuit ou il avait disparut de la surface du monde magique sous toutes ses formes...... cette fameuse nuit ou il disparut..... A ce moment la, il se retournit d'un coup et la serrat contre lui.... Les yeux plissés, fermés par la tristesse et la puissance de ses sentiments. Un flot de larmes coulait sur l'épaule de la jeune femme qui devait etre fort surprise d'une si brusque réaction de la part d'une "statue". Sa tenue blanche, alourdie par l'ecces de pluie dessus, flottait toujours grace à la formidable puissance du vent. Ses cheuveux lui tombaient maintenant completement autour du visage, l'encadrant d'une Oréole blanche.
Il réussi quand même à prononcer entre deux sanglots, d'une voix chevrotante et pleine d'émotion.


-"Amélie...... Amélie...... Qu'ai-je fait pour mériter ta visite en ces lieu...... dit moi quel Dieu ai-je honnoré pour que tu apparraisse dans un moment pareil..... tu m'a manqué......."

Le jeune homme se rappelait maintenant toutes les fois ou il avait été en contact direct avec elle..... La première fois c'était une rencontre dans les couloirs...... la deuxieme fois c'était à l'infirmerie lorsqu'elle avait prétendu au poste d'infirmière de Poudlard...... la troisieme..... celle la il la gardera pour lui..... et toutes les autres fois..... Chancune lors d'une intervention médicale...... combien de fois éxactement a-t'il sauvée Amélie de la mort.....1....2.....5......7.... oui 7 fois.
7intervention qui lui on toutes coutée de forte reserve d'energie, et une application sans faille. 7 fois plus cette dernière qu'il ne compte pas car lui même ne sait pas franchement conbien de personne il à aider ce soir la...... Les émotions de toute une année et d'un soir se retrouvaient à déborder de lui comme un récipient ayant reçu une quantitée trop grande d'eau à trop forte pression et ayant éclaté. Les larmes de ses yeux étaient la transcription de son trop plein de sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie Madila

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Emploi : Auror
Année d'étude : 24 ans
Maison : EX-Poufsouffle
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Lun 23 Oct - 17:12

Les moment passés avec Alakhar n'avait jamais quitter l'esprit de Amélie , il était vrai que son premier vrai Amour avait était lui , mais maintenant il était rester un bon ami , que sa serrait il passer si il ne serrait jamais parti ? Se serrait avec lui qu'elle serrait mariée qu'elle aurait un enfant et qu'elle serrait de nouveau enceinte ? bonne question qui n'avait jamais vraiment traversée l'esprit de la jeune femme . Rien que par l'esprit Amélie trouvait que c'était une sorte de tromperie .

Dans cette nuit noir et froide , Amélie n'avait jamais vu Alakhar dans un état pareille , c'était vraiment dure de le voir comme ça c'était tout de même son grand ami . que ce qu'il avait déclenché une telle réaction de sa part ? c'était difficile à comprendre , il y avait eut tellement de chose qui l'avait choqué , il était tellement fragile c'était vraiment un homme de cœur et Amélie avait sur le comprendre . De nombreuse fois elle avait était confrontée à lui , c'était tellement bon d'être avec lui , même par les temps de malheur on retrouver le sourire . Amélie l'avait connue à L'infirmerie de Poudlard , non même pas , c'était dans les bains de Poudlard , à cette époque il était infirmier et Amélie élève de poufsouffle . Elle n'avait jamais eut le respect du règlement et donc était sortie en pleine nuit , elle s'en rappellera toute sa vie , elle avait eut une de ses belle honte . C'était là qu'elle avait commencer à le connaître et se fut la qu'elle vu le grand tatouage qu'il avait à un de ses bras , elle n'aurait jamais put oublier se moment .

Puis il y eut le moment ou elle avait posté sa candidature à L'infirmerie , ainsi il devint son tout premier patron , mais elle , elle fini par une infirmière ratée mais elle en était fière . la fois d'après , c'était bien autre chose que tout cela , mais elle le garderais aussi pour elle , seuls eux avait le droit de le savoir , personne d'autre n'avait à savoir se qu'il c'était passer ce soir là , c'était leur secret à tout les deux . Après tout cela se ne fut plus que des entretiens médicales .

L'acte de tendresse de Amélie avait t'il fait du bien à Alakhar ? Elle n'aurait put arriver à le dire sans son aide , mais apparamment ça avait fait son effet puisque il parla de qu'elle dieu qui l'avait amener , ne se pensait il pas assai dupe de sa tendresse ? Amélie n'était pas à prendre sur commande c'était une fille qui donner de la tendresse à ceux qui en avait besoin . Amélie était tout aussi mouiller que Alakhar , mais elle sentait ses larmes qui tomber sur son épaule . Amélie le serra contre lui , elle savait qu'il devait avoir froid sous cette pluie , depuis combien de temps était il là devant cette tombe blanche qui semblais là depuis pas très longtemps ? .

~* Insolence *~ " Aucun dieux ne peux égalée la déesse que j'ai dans mon cœur , je n'ai pas besoin d'être loin pour sentir le chagrin qui rode , le chagrin d'un grand ami , tu sais bien que je t'aiderais toujours . "

Amélie passa une main dans son dos , elle essayer de le réchauffer autant qu'elle pouvait y arriver . Amélie releva la tête de Alakhar le forçant la regarder droit dans les yeux . Avec sa main elle essuya les larmes qui coulait sur ses joues.

~* Insolence *~ " Dis moi ce que tu as Ultima !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newcharmed.forumactif.com
Alakhar Hayaze

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Lun 23 Oct - 22:29

Alakhar avait désormait son visage ruissellant de larmes et d'eau de pluie, face à celui humide d'Amélie. En la voyant de si prés, il sentit comme un pincement dans son coeur, avoir été séparé d'elle si longtemps, cela lui faisait mal. Unsentiment de trahison... d'abandon s'emparai de lui petit à petit. Il retint ses larmes pour pouvoir parler un peu, pouvoir exprimer avec des mots, ce qui ne sortait de son corp que par des larmes.

-"Amélie..... comment expliquer ce qui m'arrive... cette tombe.... quand je la regarde.... je revoi la forme de son visage...... la couleur de ses yeux..... je peu même sentir son parfum.. tu imagine... comment puis-je sentir une telle chose sous ces trombes d'eau.... cela fait un heure qu'il pleut, et j'ai toujours ce parfum de roses rouge dans les narines....... je sens ses bras m'entourer à chaque bourasque de vent qui me passe sur les bras, à chaque brise qui souffle, sa main se pose sur la mienne et dans mon cou.... quand le soleil brule la terre et la seche..... c'est son souffle chaud qui me fait frissoner..... tu peux surement imaginer la douleur...... la souffrance..... mais est-ce que tu peut te représenter la tourmente?..... quelque chose qui ne te lache pas... qui te suis jusque dans ton sommeil...... je n'y arrive pas... je n'y arrive pas...... comment est-ce que je pourrai l'oublier....... même Lyn essai de me consoler, mais elel ne peut remplacer le vide qui s'est créé quand Elle est partie..... pourquoi rejoindre ce monde la..... pourquoi pas le mien....... pourquoi??...."

Le vent s'arrétait lentement, avec lui la lune montait dans le ciel. un hurlement de loup se fit entendre dans le lointain. Alakhar posa ses mains sur les épaules de son amie, peu à peu il arrétait de pleurer, on aurait dit que la lune le calmait. La vision de son amie le ramenait, en fait, plus à la réalitée que la nuit elle même. Rien que le fait de se montrer faible face à elle le rendait fou, peu à peu il ravalt ses sanglots, et s'arretat enfin de pleurer. Il regardait toujours Amélie droit dans les yeux, mais sa tristesse n'était qu'enfermèe et remise à plus tard. Il fit un faible sourir à son amie puis la repris dans ses bras. La serra contre lui, se raccrochant à elle comme à une véritée fiable, Une chose dont il pourrai toujours etre sur qu'elle est la. Ses vètements trempée lui collait à la peau, il n'avait pas froid, le seul vide qu'il ressentait venait de son coeur. Le parfum d'Améie non plus n'avait pas changé, tujours cette même senteur qu'il aimait, toujours ces même cheuveux qu'il apréciait tant. Il n'aimait plus Amélie à proprement parler, ses sentiments avaient évoluer en quelque chose de plus mature, une amitiée forte liait désormais les deux etres et il en était heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie Madila

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Emploi : Auror
Année d'étude : 24 ans
Maison : EX-Poufsouffle
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Mar 24 Oct - 14:55

Les hommes savait aussi pleurés , elle ne avait la preuve devant elle . Elle avait toujours penser qu'ils jouaient leurs dures et ne savait pas pleuré , mais ils étaient comme tout le monde , ils ont des sentiments . Femmes , hommes et enfants était tous pareille , ils sont tous tous pareilles il naissent dans les pleurs et meurent en en créant . Au cours de leurs vie il donnèrent des enfants et comme se sicle de la vie le voulait , il pleurent en même temps de leurs mère , et parfois même leurs père . C'était peut être dure pour une mère de donner une vie , ah oui Amélie pouvait en savoir quelque chose , mais c'était tout aussi dure pour le père , Amélie ne pouvait connaître se sentiment d'impuissance , d'être là à voir sa femme souffrir et je crois qu'elle ne voudrait pas le savoir , elle était tellement sensible .

Si des larmes coulait des joues d'un homme se n'était pas pour rien , c'était tellement important cette personne qui était mort ? c'était une personne très importante à ses yeux ? Amélie se revoyée il y a 5 ans , elle était tellement enfermer sur elle même , se croyant même coupable de la mort de son père , cela avait était tellement difficile de pensée qu'elle ne le verrait plus jamais , elle ne pourrait plus le serrait dans ses bras et qu'il ne serrait plus jamais la pour la réconforter quand des larmes coulaient sur ses joues , elle était tellement malheureuse . Musique ? chant , amour , désire , séduction , bar , alcools , c'était se qui avait sortie Amélie de sa déprime , elle n'avait plus personne sauf un frère qui était trop petit pour vivre elle , une grand mère aussi méchante avec elle que sa mère l'avait était et un cousin disparu , se même cousin qui faisait partie de la famille royale d'Espagne .

Conteste Madila ? Amélie ne voulait pas l'être , elle voulait être une fille tout comme les autres et cela sont père avait arriver à la comprendre , lui même avait dessidé de vivre une vrai famille et avait laisser son titre de compte à la porte de l'Espagne . Mais loin était les souvenirs passeux , elle était encore dans le cimetière , elle était tout prêt d'Alakhar elle le regarda dans les yeux , elle lui fit un grand sourire , elle avait l'impression d'être avec son fils quand il avait besoin d'elle .


~* Insolence *~ " L'amour t'avait il touché en plein cœur ? te donnant enfin goût à la vie ? mais te la reprit sans savoir pourquoi ? ne plus jamais sentir sa présence être seul à tout jamais , pensé que plus jamais on ne pourrait être heureux et ne pourrait plus jamais rire tellement le chagrin est fort ? . J'ai connue cela tout comme toi , je n'avait que 18 ans ne l'oublie pas , on ma prit mon père puis mon petit ami , je me croyez coupable mais je n'avait rien fait , c'était bien se que je me reprocher ..."

Elle le serra contre elle , que cela devait être dure pour lui , voilà que Amélie ne comprenait plus rien à la vie , il y avait Anthony qui avait perdu la femme et sa fille et maintenant lui , pourquoi toujours ses amis ? c'était tellement dure à vivre qu'elle arriver à comprendre chaques mots que le malheur avait laisser sur son chemin , elle y était tellement habituée maintenant .

Destin maintenant que tu nous tiens tu ne peux plus nous libéré de ta tourmente , je te hais tout simplement . C'était vraiment Amélie à l'état pure , elle n'aimer plus rien , même la vie lui avait semblais difficile . Maintenant elle était heureuse , sortie de sa miser elle était devenue une femme heureuse , son frère , sa sœur , son mari et son fils la comblait tellemejnt que jamais plus jamais elle n'avait dit " J'ai mal de vivre ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newcharmed.forumactif.com
Alakhar Hayaze

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Mar 24 Oct - 21:20

Alakhar avait fini par se remettre droit et à s'accaparer un visage plus ou moins digne d'etre vu. Amélie lui faisait toujours face, pleine de la compassion qu'elle avait toujours témoignée à son égard. Cette même passion qui, un ans et 5 mois auparavant l'avait un première fois, ramené à la surface aprés une période noire de son éxistence. Alakhar n'aimait pas pleurer, il n'aimait, par dessus tout, pas montrer ses faiblesses au gens. Pour lui montrer qu'il est faible, c'est deja perdre le premier combat de la vie qu'est le respect de soit même et des autres. Ses bras entourés autour d'Amélie, il se sentait protegé, comme dans un sanctuaire ou rien ne pouvais l'atteindre. La pluie tombait drue sur le haut de la colline du cimetière. La complainte du vent dans les branches des arbres de la foret maudite à proximité de la colline ne semblait pas atteindre nos deux jeunes amis. Dans les bras l'un de l'autre, l'amitiée retrouvée par les larmes, il renouaient les liens passé et les heures à ne pas s'etre vu. Alakhar se dégageat enfin de la douce étreinte de la jeune femme, et lui sourit, ce même sourir qu'elle connaissait si bien, ce sourir qui plus d'une fois lui avait redonner la joie de vivre. Il la regardit de haut en bas, comme pour voir les conséquences de cette année passé sur elle. Il al trouvit un brin changée.

-"Mes problemes ne sont pas à partagés... enfin... je ne désire pas les partager pour le moment.... Te connaissant tu à deja deviner plus de la moitier de l'histoire, et rien que par ta présence et ta voi tu à su me calmer et me faire oublier en partie mes tourments..... Peut-etre est-ce parceque tu à vécu des évennements semblables par le passer.... mais merci beaucoup en tout cas ..... Amélie... merci beaucoup....."

il lui déposit un baiser sur la joue et la serra pendant une poignée de seconde dans ses bras avant de poursuivre.

-"Ta fille vas-t'elle mieu que quand je l'ai vue pour la dernière fois?? elle avait un leger rhume il me semble....... j'espere que ce n'était pas trop grave..... Et toi??.... toi Amélie.... comment vas-tu?? tu ne m'a pas l'air changée..... ou presque pas..... juste quelques traits de visage en plus.... les traits d'une mère sage et attendrie par son enfant..... raconte moi cette année passée s'il te plait, raconte moi ce que j'ai manqué......"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie Madila

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Emploi : Auror
Année d'étude : 24 ans
Maison : EX-Poufsouffle
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Mar 24 Oct - 21:54

Une question se poser dans la tête de Amélie , était elle tellement belle ? en se moment elle n'avait plus l'air d'être regarder comme avant , elle savait que son air froid était un peu ressortie , son rôle de mère avait aussi laisser des traces sur son visage , mais ne faisait que plus en plus belle , mais pourtant son visage pale , sage , ses lèvres roses , son regard attachant il était tellement unique , on pouvait tout y lire , mais pourtant elle n'avait pas l'air d'être assai belle , mais elle avait déjà son idée de pourquoi , si on ne la regarder plus c'était simplement car la plus part du temps elle avait sa bague , son fils et se qu'elle ne pouvait plus cacher : son ventre .

Oui son ventre , son deuxième enfant lui prenait plus de place que le premier , en faite elle avait l'impression d'être deux fois plus grosse que une femme ne devrait l'être à 3 mois . Combien avait elle prit ? 5 ? 6 Kilos ? c'était horrible pour elle , elle était tellement maigre , personne ne pourrait pensée qu'elle ne faisait que 35 kilos , tout le monde la regarder dans la rue , elle sentait leurs regard se poser , mais maintenant elle sentait plutôt les regard se poser sur son ventre .

Enfin Alakhar était calmé , c'était un homme de cœur , la preuve il avait pleuré . Elle se détacha de lui , maintenant elle avait plus chaud qu'elle n'aurait du l'avoir sous la pluie . Pour la raison qu'elle ne dirait pas , elle était toute mouiller serte , mais elle était toute habiller de noir le noir que les mangemorts portait , mais Amélie née chez les mangemorts , il fallait bien s'en douté que un jour un goût pour le noir aller ressortir , mais pourtant ce n'était pas pour cela , encore une fois elle était venue sur la tombe de son père et il lui était impossible de porter une couleur vive alors qu'il était mort en noir , alors elle portait du noir à chaque fois .
Biensure qu'elle connaissait un peu de sa raison , elle en avait partagé un bout , un bon bout si on pouvait dire . cela lui faisait tellement de bien de le revoir qu'elle en oublia même sa grande curiosité , elle ne posa donc pas plus de question , elle ne dit même rien . Ses vêtement lui collait à la peau elle n'aimait pas cela , elle les tira d'un coup mais il revenirent se recoller contre elle . Elle eut un frisson , une goutte d'eau venait de coulait dans son dos , que cela était désagréable en plus c'était tellement lent . C'était tellement lent qu'elle passa sa main dans son dos pour essayer d'essuyer la goutte .

Après avoir arriver à déloger la goutte elle se retrouva une fois de plus dans les bras de son ami , elle avait déjà bien comprit qu'il avait besoin de tendresse ce soir là . Elle posa sa main sur le cou de son ami , elle ne passa pas sa main dans son dos sinon elle savait qu'il allait faire de même . Amélie fit un grand sourire quand elle l'entendit parler , il avait déjà oublier , ce n'était pas une fille , mais un garçon , mais il avait bien le droit de se tromper , Amélie foulait une fille .


~* Insolence *~ " C'est un garçon Alak' !! oui oui , il va très bien , il a maintenant presque 8 mois . Moi j'ai changer ? normal , je suis enceinte , j'ai l'impression d'être une patate , je suis fatiguer aussi , je suis aussi malade , mais pas à cause de ma grossesse , c'est ma maladie que j'ai depuis longtemps ."

Amélie se rendit compte qu'elle ne lui en avait jamais parler . Mais elle n'allait pas lui en parler ,sauf si il lui demander . Elle le regarda et fit un grand sourire . Elle entendait encore les voix de ses ancêtres lui dire se qu'elle était vraiment .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newcharmed.forumactif.com
Alakhar Hayaze

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Jeu 26 Oct - 14:41

Alakhar souris, puis posa une de ses mains sur le tissus tendu par le ventre plein d'Amélie. Une douce chaleure se dégageait de celui-ci, quelques bruits masqués par le pluie qui tombait toujours. A ce stade de la grossesse on ne pouvait pas sentir le bébé bouger, vu qu'il n'était pas completement formé dans la poche maternelle. Alakhar regardit Amélie dans les yeux, détournit le regard puis lui posa sa main droite sur son épaule droite. l'air serieu, il tendit son autre bras vers le bas de la colline. Quelques secondes aprés, un éclair blanc fusa entre les tombes et vint s'enrouler autours du cou de notre jeune homme. Lyn ,sa fouine blanche venait de répondre à l'appel de son "maitre". Il n'était pas vraiment le maitre de cet animal, il se considérait plus comme un amis, et un protecteur. Elle était vraiment resplendissante. Son poil blanc legerement gonflée, il ne le serai plus longtemp à cause de la pluie, ses yeux verts, ressemblant étrangement à ceux d'Alakhar, sa longue queue roulée autours du cou blanc désormais proteger du vent.

-"Ha... oui c'est vrai c'est un garçon.... je ne me rappel jamais...... Pour ta maladie je suis au courant depuis que je t'ai soigné ce fameux soir. Des marques ne laissait aucun doute, c'était évident, jedirai tant évident que j'en ai été déçu de ne pas l'avoir remarqué avant.... mais je me suis demandé aussi pourquoi tu ne m'en avais-tu pas parler avant?..... enfin ceci est du passer, tu n'as pas dut voir de querrisseur te connaissant, et je n'arriverait pas à te faire prendre un traitement donc ce n'est pas la peine d'en parler."

Alakhar connaissait Amélie par coeur, il connaissait son apréhension de la médecine, moldue comme magique. Jamais il n'était arriver à lui faire prendre un seul médicament. Les seules fois ou il arrivait à lui faire prendre quoi que ce soit il les masquait dans la nouriture. Mais sa elle ne le savait pas. Il aimerai bien reprendre les habitudes du temps ou il était encore elvève et infirmier. C'était sans doute un des meilleurs moments de sa vie.

-"Amélie.... pourquoi rester dans ce lieu lugubre?? ne voudrais-tu pas aller dans un endroit au sec?? tu sera beaucoup mieu, et je ne veu pas que tu attrape froid, je me sentirai coupable...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie Madila

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Emploi : Auror
Année d'étude : 24 ans
Maison : EX-Poufsouffle
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Jeu 26 Oct - 18:41

Oui c'était vrai que Amélie n'aimer pas avoir une main , autre que sa famille , poser sur son ventre , mais elle ne lui dit rien , Alakhar était un vrai grand ami et c'était pour cela qu'il avait échappé à sa mauvaise humeur . Quand elle sentie sa main cela lui fit du bien , cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas sentie la chaleur d'une caresse sur une partie de son corps . Elle lui sourit . Mon dieu se qu'elle sursauta quand elle fut une petite bête monté sur l'épaule de Alakhar , elle était très peureuse , même si on ne le voyer pas tout de suite quand on la regarder . Elle avança sa main vers la petite bête mais la retira vite , elle avait peur de tout se qui était rongeur . Elle eut un grand frisson , cette fois elle enleva complètement son manteau , elle le jeta au sol et essaya d'enlever la goutte d'eau qui passer dans son dos , elle haïssait cela , elle était tellement chatouilleuse , mais alors dans son dos ... point absolu de sa sensibilité pour arriver à lui donner des frissons .

~* Insolence *~ " Oui , va pas me le changer de sexe , j'espère avoir une fille cette fois mais bon , je ne suis pas mécontente d'avoir un garçon !! .Tu es au courant pour mon Asthme ? Comment le sais tu ? j'ai jamais voulut en parler avec personne , c'était trop dure d'en parler avec des personne , on a l'impression d'être un monstre quand on le dit a des personnes , leurs regards est tellement dure ."

Amélie ramassa son manteau , elle essaya de ne plus regarder mon animal , mais c'était trop dure , elle le regarder comme si elle avait peur qu'il n'essaye de l'attaquer . Elle détourna son regard vers le bas de la colline , c'était encore dure de venir ici , pourtant cela faisait bientôt 10 ans que son père était mort , mais c'était son véritable amour , son père . C'était le vrai homme de sa vie comme elle lui disait quand elle était petite et elle lui avait promit de le pleuré longtemps , et même si elle n'aurait pas voulut c'était plus fort que elle ne pouvait s'arrêter de ne pas pleuré à chaque fois qu'elle venait dans ce même cimetière .

~* Insolence *~ " Oui , j'aimerais aller au sec , mais tu sais , je suis maintenant habituer à être sous la pluie , j'aime la pluie , et même si je tomber de plus malade , personne ne devrait s'en vouloir , c'est moi qui avait choisie d'être la à cette heure , maintenant et pas plus tard ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newcharmed.forumactif.com
Alakhar Hayaze

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 30
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Dim 29 Oct - 12:16

Alakhar portat une main vers sa fouine qui était maintenant mouillée. Il lui caressat la tete puis le bout du museau avant d'avoir un rictus amusé sur le visage. Il n'oubliait pas la raison de sa présence ici, mais essayait de la faire passer en arrière plan de son cerveau, et de ses pensées. La pluie tombait drue, et plus cela allait plus le vent reprennait de sa force et de son intensitée. Alakhar tendit donc une main vers Amélie afin de l'inviter à venir avec lui.

-"Si cela ne te dérange pas allons chez moi, je n'habite pas trés loin et donc nous n'aurions pas tellement de chemin.... pas que la transplanation ne prennent plus longtemp en fonction de la distance, mais c'est pour te situer à peu prés sa location.... Enfin si cela ne te dérange pas de finir cette conversation.. et .... si la présence de notre amis rongeur ne t'importune pas de trop... Enfin je te laisse choisir."

Il lui fit un sourir amical la main toujours tendue. La lune se reflétait sur ses vètements, les hurlements lointains des loup faisaient écho aux mugissements naissant des vents hivernaux. La pluie donnait des reflets anormaux aux haits blanc comme la neige d'Alakhar. Tout était immobile dans ce cimetière, comme si les vivants, dans une volonté imperieuse des morts, respectaient leurs statuts et essayaientt de ne pas les déranger dans leurs sommeil eternel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie Madila

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 26
Emploi : Auror
Année d'étude : 24 ans
Maison : EX-Poufsouffle
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   Lun 30 Oct - 20:00

Amélie regarda l'animal poser sur l'épaule de son ami , elle aussi avait un animal mais ne le voyer pas souvent , c'était un petit chien un bichon , elle adorait les animaux mais tout les rongeurs elle en avait une peur bleu . Pas beaucoup de personnes pourrait se vanter de voir Amélie au bord d'une peur aussi stupide . Elle regarda la petite bête , serte elle était belle , mais jamais Amélie serrait prête à poser sa main sur la petite boule blanche .

~* Insolence *~ " Très bien nous allons chez toi , si ce n'est pas très loin j'aurais le courage de marcher . Ah heu ta bête ... ne me dérange pas , donc c'est bon nous pouvons y allai , "

Elle prit la main que Alakhar lui tendait , elle lui sourit , rares étaient les moments ou Amélie faisait des sourires , elle n'avait plus tellement envie de prendre goût à la vie ,c'était un peux dure mais elle y arriver .Elle écouta un moment les loups garous , tout cela lui rappeler des choses qui faisait mal . Il n'y avait plus de bruit , plus rien , juste les loups qui hurlait dans la foret du cimetière . Tout cela était à donner des frissons dans le dos , Amélie leva les yeux vers Alakhar , il était plus grand qu'elle et sa la faisait rigoler de le voir au dessus d'elle .

~* Insolence *~ On y va maintenant ? je commence à avoir froid ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newcharmed.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alakhar se receuille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alakhar se receuille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde Magique :: Le Cimetière Maudit-
Sauter vers: